L’activité LEROY MERLIN France implique la gestion d’importants flux de marchandises. Afin d’optimiser la disponibilité des produits pour les clients et de limiter l’impact écologique généré par leur acheminement, l’entreprise a mis en place une nouvelle organisation logistique. Celle-ci est basée sur :

  • la construction de deux plateformes multimodales à Dourges (62) et à Valence (26), qui permettent de réduire les distances moyennes entre entrepôts, fournisseurs et magasins.
  • la diversification des modes de transport.
  • l’optimisation du taux de chargement.
  • Le développement du cross-docking qui consiste à répartir des produits provenant des fournisseurs dans des camions en partance pour les magasins, dans des entrepôts dédiés où la marchandise n’est pas stockée. Après l’entrepôt de Mazères dans le sud-ouest opérationnel depuis  2013, l’entrepôt de Lieusaint (Seine et Marne) a ouvert en février 2016.

LEROY MERLIN mesure par ailleurs l’impact de ses transports. Avec Eruopean TK’BLUE, agence européenne de notation extra-financière de l’empreinte environnementale de schoix logistiques, l’entreprise peut comparer l’impact de ses choix de transport en termes de coût environnemental global et améliorer ses prises de décision.

Une gestion logistique optimisée Une gestion logistique optimisée
Chiffres clés
  • 100% des transporteurs sont inscrits sur le système TK’BLUE
  • En 2015, 65% des transporteurs ont été formés à l’éco-conduite
  • 11% des kilomètres parcourus de l’entrepôt vers les magasins par la voie ferroviaire